Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié depuis Overblog

5 Février 2020 , Rédigé par PCF SECTION DES BASTIDES 81

 

Dans une société de plus en plus injuste et inégalitaire, face à un gouvernement qui détruit le système social solidaire mis en place à la Libération, les communes sont un enjeu majeur pour construire de nouvelles solidarités, pour permettre la participation de tous au plus près des enjeux sociaux et écologiques concrets.

 

Le gouvernement actuel, la droite, mais aussi le gouvernement précédent et les socialistes ont travaillé et travaillent à vider les municipalités de tout pouvoir réel, de tout moyen d’agir en transférant les compétences essentielles à des communautés de communes loin du regard et du contrôle des électeurs.

Dans le même temps, ils continuent de vider de tous les services publics les communes petites et moyennes.

 

A titre d’exemple, le service des impôts des entreprises a déjà disparu de Gaillac.

En 2021, le service des impôts des particuliers disparaîtra. Petites entreprises comme particuliers devront se rendre à Albi.

Il ne restera, à terme, pour l’administration des finances publiques qui a compté jusqu’à près de 50 implantations dans le Tarn et qui était présente dans tous les cantons, de réelle implantation qu’à  Castres et Albi.

 

Au parti communiste, c’est aux adhérents, dans leur section locale, de décider de leur position en matière d’élections municipales.

Personne d’autre n’est en droit de décider pour eux.

Le 31 janvier, la section des Bastides-Gaillacois du PCF a, à une très large majorité, décidé de participer à la liste « Gaillac + » qu’elle soutient et dans laquelle elle a des candidats.

 

A travers le vote de notre section et la participation à cette liste des communistes Gaillacois, c’est le soutien du Parti communiste du Tarn dans son ensemble, des sections à la fédération, qui est apporté .

Aucune entité, aucune personne ne peut prétendre apporter le soutien des communistes à une autre liste que celle à laquelle les communistes du Gaillacois ont choisi de participer. Il n’y aura aucun candidat communiste sur une autre liste.

 

Communistes, membres d’un parti à l’origine, à travers le Conseil National de la Résistance et les ministres communistes des premiers gouvernements de la Libération, de l’essentiel de notre système social (Sécurité sociale, retraites, statut des fonctionnaires, droits sociaux…..), nous ne pouvions en aucun cas accepter de laisser le terrain à la droite.

M Gausserand représente au plan local l’ensemble de cette droite, de La République en marche à LR.

Il bénéficie du soutien au moins implicite du Rassemblement National. C’est le porte-parole local de tous ceux qui détruisent notre société, nos solidarités construites par les luttes, au profit des « premiers de cordée » autoproclamés.

Nous ne pouvons davantage participer ou soutenir la liste du Parti socialiste : Au plan national, le Parti socialiste a mené les mêmes politiques que la droite et a lancé la carrière de Macron,

Au plan local, le Parti socialiste, avec Mme Rieu, s’est coulé dans une gestion sans différence notable avec celle de la droite. Il a confié à Veolia, en limite de légalité, le service public de l’eau et de l’assainissement alors qu’il pouvait et devait re-municipaliser, recréer un service public. Il a laissé peu à peu, sans réaction, disparaître les services publics.

L’article paru dans la presse locale, arguant du soutien de l’association des élus communistes et républicains du Tarn à la liste Bonello, sans mention du nom de quelque élu communiste que ce soit à l’appui de cette déclaration, est une manœuvre comme il y en a souvent eu dans le Gaillacois lors d’élections précédentes.

 

La liste «Gaillac + » rassemble des gaillacois porteurs de valeurs de justice sociale, conscients des enjeux écologiques, en un mot de valeurs clairement de gauche, au sens que l’on pouvait donner à ce qualificatif avant qu’il ne soit dévoyé par les gouvernements socialistes successifs. C’est à cette liste que participent les communistes du Gaillacois . C’est sur cette liste, au côté de leurs colistiers, qu’ils agiront pour une politique municipale au service des gaillacois, dans la continuité des combats et des valeurs qu’ils ont portés en soutien aux salariés de la Poste, d’Alphacan , des cheminots, pour la défense des services publics et de la justice sociale.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article