Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hommage de l' APSICBR à Alexandre Grothendieck

1 Octobre 2020 , Rédigé par pcf- section des bastides Publié dans #hommage

Hommage de l' APSICBR à Alexandre Grothendieck

L'APSICBR (Association pour le Souvenir des Internés des Camps de Brens et de Rieucros), par l'intermédiaire de Rémi Demonsant, vous adresse cette information:

 

Bonjour à chacune et à chacun, 

J'ai plaisir à vous adresser ci-dessous le programme de "Notre hommage à Alexandre Grothendieck", l'un des plus grands génies mathématiques de tous les temps (médaillé Fields) devenu pionnier de l’écologie.

Cet hommage peut concerner tout autant les personnes qui s’intéressent aux mathématiques que celles qui s’intéressent à l’écologie, à l’histoire récente du XXe siècle ou aux responsabilités du scientifique dans la société.

A cette page de notre site internet (https://apsicbr.wordpress.com/2020/08/30/notre-hommage-a-alexandre-grothendieck/ ), vous pourrez découvrir de façon plus détaillée les raisons pour lesquelles notre Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des camps de Brens et de Rieucros lui rend hommage.

Bien cordialement, Remi Demonsant

 

Notre hommage à Alexandre Grothendieck

Lundi 12 octobre 2020 à 20h30, à l’Imagin’cinémas de Gaillac (tarif unique : 5 €)


En présence de sa fille Johanna Grothendieck et d'Hervé Nisic, réalisateur  du film L’espace d’un homme – Le projet Grothendieck qui sera projeté au cours de la soirée.

Affiche du film d’Hervé Nisic, L’espace d’un homme – Le projet Grothendieck

Notre Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros se devait de rendre hommage à Alexandre Grothendieck dans la mesure où nous savions que le jeune adolescent avait été interné avec sa mère Hanka au camp de Rieucros tandis que son père Alexandre Shapiro l’était au camp du Vernet d’Ariège avant sa Déportation et son extermination à Auschwitz. Elle se le doit encore davantage depuis que nous avons découvert un écrit du grand mathématicien mentionnant explicitement son passage par le camp de Brens et la mention d'un enfant sur l’inscription de sa mère sur les registres du camp déposés aux Archives Départementales du Tarn

Avec Laurent Schwartz, à Bures-sur-Yvette, dans les années 60. IHES/HO/AFP

 

Présentation du film par Hervé Nisic

Ce film part à la recherche d’un homme « véritable », un des plus grands penseurs des mathématiques, intègre, admiré, rejeté et finalement retiré d’un monde trop éloigné de l’intransigeance de ses idéaux.
Précurseur génial en mathématiques, il a aussi anticipé les désastres écologiques où une science aveuglément asservie aux intérêts matérialistes pourrait mener l’humanité à sa perte. Rebelle de profession en quelque sorte, il a traversé toutes les failles de l’histoire du vingtième siècle de l’Allemagne à la France et s’est trouvé au point de rupture de la politique, de l’idéologie et de la théorie.
Aller à la recherche de cet homme remarquable, c’est se confronter à la beauté de l’exigence, à l’intransigeance du désintéressement. C’est faire partager l’alliance profonde entre l’intelligence et la poésie qui permet de s’approcher des secrets du monde. C'est aussi aider à comprendre cette force sourde, profonde, incontrôlable, qui pousse un esprit hors norme à l’engagement total et par là même à se couper du monde.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article