Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PAS D’EVALUATIONS NATIONALES EN CP ET CE1 !

3 Septembre 2020 , Rédigé par pcf- section des bastides Publié dans #Social

PAS D’EVALUATIONS NATIONALES EN CP ET CE1 !

Déjà remises en cause les années précédentes, les évaluations CP-CE1 sont cette année une ineptie. En effet, les élèves ont vécu depuis le mois de mars 2020 une scolarité très irrégulière et très particulière.

Mais le ministre de lEducation Nationale entend maintenir ces évaluations à la rentrée.

Il est impensable de faire passer ces évaluations lors dune rentrée aussi particulière que celle que nous vivons. Après la fin dannée mouvementée quils ont vécue, les élèves ont besoin dune ambiance de confiance et daccompagnement de la part des enseignants. Les moyens doivent être mis en place pour que les élèves, les plus jeunes en particulier, reprennent la classe détendus et confiants.

Au lieu de cela, le ministère exige de faire passer aux jeunes élèves de CP et de CE1 des évaluations nationales, avec le stress que ceci représente. Elles ne tiendront en aucun cas compte de la situation particulière dans laquelle se trouvent enfants et enseignants dans le cadre actuel de pandémie.

On a là limage même de lobstination de notre ministre, J-M. Blanquer, qui entend poursuivre un recentrage de lécole sur les fondamentaux, cest-à-dire sur les matières telles que le français et les mathématiques. Ceci au détriment des autres matières, qui sont pourtant partie prenante dun enseignement de qualité. En effet, pour que nos jeunes acquièrent une ouverture desprit grâce à lécole, il faut laisser une grande place aux matières que Blanquer trouve secondaires. Il nest pas question que lhistoire, la géographie, les sciences, léducation physique, les arts plastiques soient relégués au second plan. Il sen suivrait pour nos élèves un appauvrissement intellectuel. Et, bien entendu, ce sont les élèves les plus défavorisés qui en pâtiraient le plus, car leur famille naurait pas toujours les moyens de palier le manque.

Autre problème de ces évaluations : leur conception automatisée et étapiste. Tous les élèves passeront les mêmes évaluations, au même moment. Ce qui signifie quon ne tient pas compte du rythme dapprentissage, différent dun élève à lautre.

Enfin, « pondues » par le ministère, ces évaluations ne laissent plus place au savoir faire de chaque enseignant. Elles ne prennent pas en compte le fait que seul lenseignant, dans sa classe, peut de façon professionnelle évaluer les acquis de ses élèves, remédier aux manques. Et ce parce quil connaît ses élèves et adapte son enseignement à chacun.

On sait que les évaluations nationales passées lan dernier nont rien apporté aux maîtres quils ne savaient déjà. Même lInspection Générale de lEducation Nationale reconnaît quelles nont pas été une aide utile à une remédiation . Pourquoi renouveler une expérience qui na servi à rien ?

Pour que notre ministre puisse faire sa communication politique sur « lécole de la confiance »!

Cest pourquoi nous pensons que les évaluations nationales doivent être annulées, remplacées par des évaluations mises au point par les équipes éducatives denseignants. Ces dernières auront le mérite, et cest ce quon attend dune évaluation, de cerner le niveau de chaque élève et dapporter ainsi un enseignement adapté à chacun.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article