Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLANQUER SE MOQUE DU MONDE!

27 Août 2020 , Rédigé par pcf- section des bastides Publié dans #social

BLANQUER SE MOQUE DU MONDE!

Après lintervention du ministre de lEducation Nationale sur France 2, le PCF, comme les enseignants et les fédérations de parents délèves, dénonce le flou , les insuffisances, les carences qui continuent dexister au niveau de lorganisation de cette rentrée 2020. Ce ne sera pas une rentrée ordinaire, vu les risques liés au Covid.

Certes, il est tout à fait souhaitable que tous les élèves puissent reprendre la classe.

Mais cela ne peut pas se faire en labsence de toute mesure sérieuse.

Le ministre a annoncé que le port du masque serait obligatoire pour les enseignants et les élèves de plus de 11 ans. Notons que la distanciation de 1 mètre préconisée jusqualors nest plus au programme. De plus, les masques, pour les élèves, seront à la charge des familles.

Hormis cette annonce du port du masque, aucune mesure de sécurité particulière na été évoquée par JM Blanquer. Il sagira dune rentrée toute simple, comme si de rien nétait !

On ne peut pas admettre cela : les mesures de sécurité (port du masque, aération des locaux, présence de moyens de désinfection et désinfection fréquente du matériel et des locaux...)  doivent être clairement exprimées par notre gouvernement, et ce nest pas le cas pour linstant !

Les élèves qui vont être accueillis sont ceux qui ont « coupé » avec lécole depuis près de six mois maintenant.

La reprise des cours doit prendre en compte ce facteur : prise en charge renforcée, conditions dapprentissage favorisant le soutien de tous les élèves.

Au lieu de cela, J.M Blanquer préconise une reprise « classique ».

  • Il maintient les évaluations nationales, dont on a déjà parlé dans des articles antérieurs. Ces évaluations ne sont pas adaptées en ces temps troublés. Evaluer comme si de rien nétait, cest nier le côté exceptionnel de cette rentrée et cest aussi ajouter du stress là où on attendrait de la sérénité.
  • Il ne prévoit aucune amélioration quant à lencadrement des élèves, alors que la situation nécessitera une attention de tous les instants, une surveillance accrue : il serait aujourdhui plus que jamais nécessaire de pouvoir travailler en groupes restreints.
  • Il ne parle pas  de celles et ceux qui sont considérés « à risques » : quadviendra-t-il deux ?
  • Il ne parle pas du travail à distance, qui permettrait dalléger les groupes. Sil est mis en place, comment le sera-t-il ?
  • Il renvoie aux instances locales le soin dorganiser cette rentrée.

Il faut exiger des discussions sérieuses entre le ministère et les acteurs de la reprise. Il faut que les enseignants soient consultés et que les décisions soient prises au niveau national, pour garantir légalité de tous devant lenseignement dispensé.

Il faut que tous les moyens financiers nécessaires soient mis au service de lenseignement. Car cest à lécole que se gomment les inégalités, cest à lécole que se forment les futurs citoyens.

 Si le gouvernement sait trouver des milliards pour renflouer les entreprises, il peut les trouver pour lenseignement.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article