Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1er-Mai : à Guingamp, 17 amendes pour une manif improvisée

2 Mai 2020 , Rédigé par Le télégramme Bretagne Publié dans #alternatives politiques-luttes

1er-Mai : à Guingamp, 17 amendes pour une manif improvisée

Une vingtaine de militants guingampais de la CGT ont improvisé un petit défilé en voiture, ce vendredi après-midi, pour soutenir leurs collègues soignants. Dix-sept d’entre eux ont été verbalisés.

Alors qu’ils se rencontrent « par hasard » dans le centre-ville de Guingamp, ce vendredi, en fin d’après-midi, une petite vingtaine de militants de l’union locale de la CGT décide de sacrifier à la tradition, en ce jour de Fête du travail, en improvisant un petit défilé. Répartis dans suffisamment de véhicules pour être seul à bord (à l’exception d’un couple), les manifestants, masqués et tous drapeaux dehors, passent alors devant l’hôpital, « en soutien aux collègues sous pression de la direction », puis devant l’Ehpad de Kersalic, pour saluer les aînés confinés qui leur répondent par des applaudissements au balcon. Mais alors qu’il se séparait sur le parking Saint-Sébastien, le petit comité a reçu la visite des gendarmes, qui ont procédé aux contrôles des identités… avant de verbaliser 17 d’entre eux pour absence d’attestation pendant le confinement. Une amende que les cégétistes comptent bien contester.

Notre commentaire:

Alors que le gouvernement envoie les salariés au travail, entassés dans le métro à Paris ou dans les transports en commun, et les élèves à l'école, il n'hésite pas, paradoxalement, à utiliser la pandémie pour réprimer tout mouvement social. Son principal souci est que les entreprises puissent faire des bénéfices et que les salariés soient muselés. 

En ce temps de confinement, il est effectivement difficile d'organiser toute action que ce soit. Mais dans le cas des camarades CGT guingampais, on ne peut que constater de la part du gouvernement une volonté de casser tout mouvement social, car les conditions de sécurité prônées étaient respectées.

Le COVID 19 sert bien, et s'il n'était pas si grave, on pourrait dire qu'il tombe à pic!

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article