Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Edouard Philippe: deux heures d'allocution pour ne rien dire! Analyse des communistes

29 Avril 2020 , Rédigé par PCF SECTION DES BASTIDES 81 Publié dans #Social

Edouard Philippe: deux heures d'allocution pour ne rien dire! Analyse des communistes

Le PCF n’a pas voté, hier, les propositions du gouvernement en matière de déconfinement.

 

En effet , ces propositions laissent une grande place au flou, aux approximations, alors que nous sommes face à une situation dangereuse pour tous les Français.

 

Le gouvernement laisse aux pouvoirs locaux le soin d’organiser le déconfinement.

Et pourtant, on sait qu’une deuxième vague du virus menace la population.

Se décharger sur les pouvoirs locaux, sur les associations, sur les chefs d’entreprise ou les enseignants n’est pas admissible.

 

Le gouvernement « invite », « incite », « encourage » : quand va-t-il édicter des règles, contrôler, organiser ? Il ne suffit pas de verbaliser pour mettre la population à l’abri.

Il faut mettre en place des moyens financiers, il faut permettre à l’hôpital public d’accueillir, de tester, de soigner dans de bonnes conditions. Il faut permettre aux EHPAD de fonctionner dans des conditions optimales, c’est-à-dire en garantissant la santé des résidents, en permettant la visite des familles par des aménagements sérieux.

 

Surtout, le gouvernement n’annonce aucun moyen supplémentaire, humain et financier, pour mettre en place ce déconfinement.

Aucun moyen supplémentaire pour dépister, pour rendre gratuits les masques pour chacun d’entre nous, aucun moyen supplémentaire pour l’hôpital public, pour l’enseignement.

 

Parlons des masques, par exemple. Le gouvernement renvoie aux français le soin de les fabriquer eux-mêmes ! Comme l’a souligné le député communiste Fabien Roussel  il y aura « le masque LVMH Haute couture que portera Bernard Arnault et celui confectionné avec beaucoup d’amour et quelques bouts de tissus. ». Nous exigeons que tous les français aient accès à des masques aux normes et gratuits, afin que tous, les plus démunis et les plus fragiles en particulier, puissent être à égalité devant un virus potentiellement mortel.

 

Le gouvernement annonce que la réussite de la stratégie dépendra du « civisme des Français » !!

Ce civisme, les français en font déjà preuve depuis le début du confinement.

 

Mais où est le rôle et l’implication du gouvernement dans le plan annoncé par Edouard Philippe ? Il s’agit d’un plan imparfait, précipité, incomplet, et surtout sans moyens !

 

Le gouvernement annonce la reprise des cours pour les élèves de la Grande Section à la 5ème. Avec quels moyens ? Qui va payer le gel hydroalcoolique, les masques, les lingettes ? Comment va-t-on éviter la promiscuité dans des salles réunissant 15 élèves et l’enseignant ?

Le gouvernement parle de volontariat : à quelles conditions ?

 

Parmi les salariés, ceux qui sont au chômage partiel ou sans emploi n’auront pas le choix. Ils devront reprendre le travail ou accepter celui qu’on leur propose, quelles que soient les conditions. Peut-on parler de volontariat ?

 

Les français sont tous prêts à reprendre le travail, à voir les écoles, les collèges, les lycées, les facultés  rouvrir, mais pas à n’importe quel prix et sans garantie.

 

De même pour le PCF. Mais nous voulons donner un sens nouveau au travail. Nous voulons une autre gestion des richesses produites.

Nous voulons que le déconfinement et la reprise du travail soient synonyme de changement, d’espoir.

Nous aspirons à un monde différent, où les richesses produites profitent à ceux qui ont contribué à leur production.

Un monde où l’être humain soit au centre des préoccupations, et non l’argent et le profit.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article