Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1er Mai 2020: confinés, certes, mais mobilisés!

29 Avril 2020 , Rédigé par PCF SECTION DES BASTIDES 81 Publié dans #alternatives politiques-luttes

1er Mai 2020: confinés, certes, mais mobilisés!

La pandémie qui sévit cette année nous prive tous et toutes de célébrer publiquement la fête du travail, le 1er Mai.

Mais nous ne manquerons pas de nous exprimer en ce jour de revendications, fidèles à ses origines. Nous n'oublierons pas les syndicalistes américains qui, le 1er mai 1886, ont lancé un mouvement revendicatif suivi par 400 000 salariés, pour la journée de 8 heures. Nous n'oublierons pas les manifestants de Fourmies en 1891, contre lesquels ont tiré les forces de l'ordre. Nous n'oublierons pas les membres du Conseil National de la Résistance en 1944. Nous n'oublierons pas les salariés du monde entier qui luttent, parfois au péril de leur vie, pour plus de justice sociale.

Nous ne sortirons pas dans la rue, mais nous ne manquerons pas de dénoncer cette situation de crise, cette catastrophe sanitaire et surtout humaine, qui montre une fois de plus que le capitalisme et ses exécutants ( notre gouvernement), plonge notre pays, et les pays capitalistes en général, dans le chaos.

Produire plus, produire ailleurs, produire au plus bas coût, quitte à ce que les populations soient mises en danger: telle est la loi qui gère nos gouvernants et les capitalistes qu'ils représentent. La situation actuelle, avec l'épidémie de Covid-19, en est l'illustration criante: production de masques abandonnée en 2018, production de tests pour les maladies respiratoires abandonnée aussi (car moins rentable que d'autres), baisse drastique des moyens pour la santé publique, comme pour tous les services publics en général.

On peut se demander ce que serait à l'heure actuelle le domaine de la santé publique si ses agents ne s'étaient pas mobilisés, n'avaient pas manifesté pour plus de moyens et de personnel. 

 Monsieur Macron, dans une allocution télévisée, a déclaré: "Le jour d'après ne ressemblera pas au jour d'avant".

Et bien ,non , Monsieur Macron , il n'y ressemblera pas!

Car les salariés de notre pays voient en ce moment les résultats de votre politique de casse du service public. Ils réalisent, si ce n'était déjà fait, qu'ils ne sont que des pions au service du capital. 

Le jour d'après sera celui des comptes à rendre pour vous, votre gouvernement et le grand capital qui vous mène. 

Et, même confinés, ce 1er Mai 2020, nous serons à nos fenêtres, à nos balcons, nous étendrons nos chiffons rouges pour vous rappeler que la "France d'en bas" est une force, une force avec laquelle vous devrez compter. 

Et que vive la lutte, vive le peuple, et vive le PCF !

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article