Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AGGLO GAILLAC / GRAULHET : LA PRIVATISATION DE NOS SERVICES PUBLICS VA COUTER CHER !

25 Mars 2019 , Rédigé par PCF SECTION DES BASTIDES 81 Publié dans #Social

AGGLO GAILLAC / GRAULHET : LA PRIVATISATION  DE NOS SERVICES PUBLICS VA COUTER CHER !

C’est  une opération bien  camouflée à laquelle la majorité en place de l’agglo se livre actuellement. Bien camouflée et pour cause puisque les premiers bénéficiaires risquent d’en être ceux-là même qui la camouflent … Il s’agit d’une large campagne d’externalisation des services publics et du passage de leur gestion au privé (ramassage des ordures ménagères, assainissement individuel) ce qui conduira à des augmentations substantielles des factures aux particuliers sans garantie du maintien des services  et à la suppression de nombreux postes d’agents territoriaux. C’est l’application des engagements de Macron, ni plus, ni moins.

 

Lorsqu’on sait que,  dans toutes les communes ou agglos où cela s’est produit, le coût de ces services devenus privés a  augmenté de 25 à 40%, on comprend mieux le joli pactole qui permettrait à certains de remplir leur tiroir-caisse  facilement. Et bien  sûr, la note, c’est nous qui la paierons!

 

Comment en est-on arrivé à cela?

Nos élus Communistes en font le triste constat: La loi « Notre » que les parlementaires Communistes avaient rejetée s’est évidement avérée très nocive pour les territoires. Elle a concentré les pouvoirs, les a ultra-centralisés en prétendant vouloir faire le contraire. Le résultat est terrible : au nom de la mutualisation des services, les petites communes sont censées apporter un plus à leurs concitoyens ;  la réalité est tout autre. Les communes  « phare » engrangent et les petites crèvent.

 

Ainsi, les décisions ne sont prises que par des commissions dont la majorité des membres sont le plus souvent réduits à  tout accepter sans discuter puisqu’ils sont soumis à la politique « de la carotte et du bâton »: pas de vote, pas de subvention pour ta commune! Les dossiers qui leur sont présentés sont déjà ficelés et les élus les votent alors qu’ils en ignorent souvent le contenu… Tout ce fonctionnement est malsain et baigne dans une technocratie crasse.

-  « Ce qui fait le plus cruellement défaut, c’est un véritable projet politique au service de la population » notent les élus communistes.

 

 Hélas, ce que nous sert aujourd'hui l’agglo, c’est donc ce projet de privatisation des services publics. En parallèle, comme le dénonce la CGT des territoriaux et l’UL CGT de Gaillac, c’est aussi sur le personnel que tombe la matraque idéologique et économique :contractualisation à outrance des emplois, formation des agents abandonnée , plus de « stagiarisation », plus de titularisation, plus de participation des agents à l’élaboration des projets, réorganisation chaotique des services, horaires incohérents avec le besoin des usagers, harcèlements,  ambiance répressive ayant pour corollaire une recrudescence des arrêts de travail….

 

Et pour verrouiller l’ensemble, on ferme les  médiathèques-relais le samedi après-midi (!!!).   L’accueil de la petite enfance part en lambeaux suscitant la colère des parents, des enseignants et du personnel, exemple : celle de BRENS où les enfants ne seront pas accueillis bien qu’un projet éducatif ficelé ait été élaboré pour eux… Les budgets pour les animations, ateliers expos offerts à la population sont supprimés, exemple: la formation publique « zéro-déchets »...Tous les partenariats avec les collèges et les maisons de retraite sont réduits à peau de chagrin…

Quel bilan! Un élu résume à sa façon la situation: « les élus tentent de surnager, le personnel rame et coule ».

 

Et l’on n’a pas parlé des retombées sur les petites exploitations agricoles, les petits commerçants dans les villages, de l’équipement numérique et téléphonique et de son accès pour tous, de l’aménagement du territoire foulé aux pieds, de la prise en charge des enfants sur le secteur de Vère-Grésigne qui n’est plus adaptée aux besoins des familles .

 

Enfin, en dernière minute et pour couronner l’affaire, nous venons d’apprendre que le service spanc (service public d'assainissement non collectif) est privatisé depuis fin janvier sans aucune information aux agents en dehors du service lui-même ni aux élus et encore moins à la population !  Pour ce qui est du service collecte des déchets ménagers il suit le même chemin car il est petit à petit vidé de ses agents (départ en retraite, en disponibilité ou en maladie non remplacé ou remplacé par des contractuels ou des intérimaires, ce sont des postes qui disparaissent) et que la prochaine étape ne peut être que la privatisation.

 

Il y a beaucoup à dire sur cette gestion calamiteuse. Sorti des belles publications et des opérations de propagande, la politique de gestion de l’agglo s’élabore dans le flou artistique le plus complet. Vous aurez compris pourquoi vous n’êtes pas conviés à la réflexion !

Le Parti Communiste Français vous invite à vous rapprocher de ses structures et de ses militants afin d’élaborer ensemble ce qui doit être demain le remède à cette gabegie libérale: un vrai projet politique pour l’agglo Gaillac/Graulhet et pourquoi pas d’organiser un grand débat commun (population, personnel de l’agglo, syndicats, partis politiques et le champion de la démocratie, le président Salvador) ?

 Nous vous informons que nous avons demandé une entrevue avec  lui pour traiter de ces sujets.

Nous vous invitons également à signer massivement la pétition proposée par la CGT TERRITORIAUX que vous trouverez à cette adresse:

http://chng.it/RnKxLXwqHm

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article