Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Combattre la criminalisation du communisme (par christian Céleste)

26 Février 2018 , Rédigé par Ssection PCF Bastides 81 Publié dans #Social

nos camarades entourés de Jean-Marie NOMERTIN (secrétaire de la CGTG),Felix FLEMIN (secrétaire du PCG), Elie DEMOTA ( leadeur entre autre manifs de 2009),

nos camarades entourés de Jean-Marie NOMERTIN (secrétaire de la CGTG),Felix FLEMIN (secrétaire du PCG), Elie DEMOTA ( leadeur entre autre manifs de 2009),

 

Certains de nos camarades de section rentrant de Guadeloupe,ils ont eu des contacts très amicaux avec les camarades du Parti Communiste Guadeloupéen et les dirigeants de leur journal, Nouvelles Etincelles. Pour le 60ème anniversaire de la création de leur parti en Guadeloupe (30 Mars 1958), celui-ci est et reste le parti révolutionnaire marxiste-léniniste comme nous aimerions qu'il le redevienne en métropole.

Voici deux exemples de la réflexion des communistes du PCG au travers des deux articles de Christian Céleste, directeur de publication de Nouvelles Etincelles.

 

Article de Christian CELESTE

Depuis que le communisme existe, la bourgeoisie n'a cessé de le combattre en employant diverses armes. Ces armes se sont bien sur les armes matérielles, entre autre la répression sauvage du mouvement ouvrier et anti-impérialiste par le fascisme et l'impérialisme, mais aussi les armes spirituelles visant à convaincre les travailleurs qu'il n'existe pas d'alternative au capitalisme, et notamment que le communisme serait «pire» que le capitalisme.

Beaucoup de travailleurs ont conscience à des degrés divers de la précarité de leur situation, du fait qu'ils sont exploités mais beaucoup n'ont qu'une compréhension intuitive et approximative de cette exploitation,encore plus évidemment de ses causes et de ses remèdes.

Seul le Marxisme peut expliquer scientifiquement en quoi consiste l'esclavage salarié et en quoi, sans expropriation des exploiteurs cette extorsion de plus-value ne peut être abolie.

Karl Marx affirmait dans son ouvrage le capital qu'il constituerait un des plus terribles missiles envoyés à la face de la bourgeoisie. En fait depuis les premiers jours de la révolution bolchevique d'octobre 1917.

La propagande bourgeoise a colporté toutes sortes de récits sur les «crimes abominables du communisme».Contre cette propagande, dans les démocraties bourgeoises, les communistes et les témoins honnêtes de la réalité soviétique ont pu répondre aux mensonges et aux calomnies et remettre leurs auteurs à leur place.

De la même façon les attaques idéologiques contre le Marxisme-Léninisme n'ont jamais cessé et les communistes ont répondu en propageant dans les mas-ses la nécessité de leur doctrine et en la mettant en application. La bourgeoisie ne leur a jamais facilité la tâche,mais seuls les régimes fascistes ou fascisants ont interdit ou limiter le droit des communistes à affirmer et propager leurs convictions idéologiques et à développer leur pratique militante et révolutionnaire.

Mais la résolution votée par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, le 25 janvier 2006 marque un pas décisif dans une direction anti-démocratique,ouvrant la voie à la fascisation.

C'est en effet la première fois que dans le cadre de l'institution européenne, les prétendus « crimes » des pays communistes et la théorie marxiste-léniniste ont associé dans une même condamnation politique globale présentée ouvertement comme une arme à utiliser contre les Partis communistes qui       ne s'y soumettraient pas.

La résolution 1481 du 25 janvier 2006 est un appel ouvert à interdire les Partis Communistes Léninistes.

Dans son article 6 qui expose : «Les Partis Communistes sont légaux et actifs dans certains pays alors qu'ils n'ont parfois même pas pris leurs distances par rapport aux crimes commis dans le passé par les régimes communistes totalitaires».

C'est un appel clair à interdire l'activité légale des Partis communistes.

Une telle volonté ne s'explique que par la peur que les bourgeois ont devant leur avenir qui est sombre et qu'ils tentent de conjurer en s'efforçant de formater les nouvelles générations dans l'anticommunisme viscéral.

Les communistes ne doivent pas reculer face aux attaques anti-communistes. Ils doivent contre-attaquer et démontrer que : Pour se construire et se développer, dès ses débuts jusqu'à son stade ultime, l'impérialisme, le capitalisme a fait couler et continue à faire couler des fleuves de sang humain sur l'ensemble de la planète.

Les communistes doivent répondre à tous les politiciens qui prétendent condamner sans procès le communisme, et les inviter à comparaître devant un tribunal des peuples pour qu'ils viennent rendre des comptes sur les crimes incalculables commis par les régimes capitalistes assassins dont ils sont les avocats.

Face à la calomnie et aux pressions de la bourgeoisie, défendons les réalisations du socialisme et ACCUSONS LE CAPITALISME. 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article