Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un code du travail protecteur pour les salariés Non à la loi travail XXL

8 Septembre 2017 , Rédigé par section PCF bastides 81 Publié dans #alternatives politiques-luttes, #Entreprises

Un code du travail protecteur pour les salariés Non à la loi travail XXL

tract distribué par la section des Bastides pour la manifestation du 12 septembre 2017

 

Fraichement élus MACRON et sa majorité entendent casser le code du travail.

Ils s'inscrivent dans les objectif poursuivis au titre de la loi Macron, Rebsens et El Komri en aggravent le démantèlement du droit du travail au détriment des salarié-es, particulièrement des jeunes et des plus précaires, qui sont majoritairement des femmes.

Comment parler de démocratie quand un simulacre de négociation à huis clos est organisé et que les organisation syndicales ne son pas écoutées? Que les ordonnances, ce procédé autoritaire, réduisent l'Assemblée Nationale à une chambre d' enregistrement?

Quelle démocratie quand tout se déroule principalement l été pour éviter tout débat avec le monde du travail et plus largement avec les citoyen-n-es qui ne manquerons pas de s'exprimer et de se mobiliser.

Sous prétexte de favoriser l'emploi, alors que les politiques de flexibilité sont un échec et appauvrissent les salarié-e-s, E Macron entend passer en force pour des réformes promues de longue date par le Medef.

Cette casse du code du travail détruit toute ou presque les conquêtes de 100ans de luttes sociales. Elle renforce la position (libérale-autoritaire), au service des plus fortunés...et au dépens d'une   majorité de la population qui s' appauvrit.

Cette casse du code du travail n'est qu'une partie du projet DE SOCETE MACRON.

 

Ce que la loi XXL de Macron-Philippe-Pénicar risque de changer:

Article 1 : Suite à un accord d'entreprise votre contrat de travail pourra être modifié sans votre consentement explicité, même pour des éléments essentiels comme le temps de travail ou le salaire.

Article 3 : Les dommages et intérêts obtenus aux prud'hommes seront plafonnés, il suffira donc à votre patron de budgétiser à l'avance le montant qu'il vous devra pour pouvoir vous licencier sans cause réelle et sérieuse.

Article 3 : Une entreprise faisant partie d'un groupe pourra effectuer des licenciements économiques même si le groupe fait des profits.

Article 3 : Le délais pour faire un recours aux prud'hommes suite à un licenciement abusif sera réduit, rendant la procédure plus difficile pour se défendre.

Article 3 : Les licenciements pour inaptitude seront facilités et l'obligation de reclassement sera réduite

Article 3 : l'emploi de contrats précaires sera facilité en permettant aux branches de définir par accord les motif de recours aux CDD et à l'intérim.

Article 3 : La précarité de l'emploi sera accentuée par « l'extension du CDI de projet» actuellement réservé au secteur du bâtiment, à d'autres secteurs de l'économie suite à un accord de branche. C'est la fin programmée du CDI

Article 3 : Les règles concernant le travail de nuit pourront être différentes d'une entreprise à l'autre puisque celle-ci pourront faire l'objet d'un accord collectif.

Article 5 : Les règles de la pénibilité du travail permettant de partir plus tôt en retraite seront modifiées 4critères seront supprimé, manutention de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques, exposition aux risques chimiques.

Article 1 : Les accords d'entreprise pourront déroger à ce qui est prévu par les accords de branche  

C'est la casse des conventions collectives.

Article 1 : Les patrons pourront mettre en place des référendums pour imposer un accord minoritaire avec tous les moyens de pression et de chantage dont ils disposent.

Article 6 : Le gouvernement pourra modifier à volonté le code du travail pour l'adapter aux nouvelles règles résultant des ordonnances.

 

Telles sont les bonnes raisons pour vous mobiliser un maximum le 12 septembre contre la loi anti travailleurs de Macron

Les communistes Des Bastides- gaillacois s'associent et appellent à toute manifestation à l'appel des syndicats pour refuser cette loi autoritaire qui as pour objectif de faire payer les salaries pour donner encore plus aux riches.

Avec la suppression de l'impôt sur la fortune, la réduction des APL, les coupes sur les municipalités (taxe foncére remplacée par la hausse de la CSG pour les retraités …

nous disons ça suffit ! 3 mois de pouvoir de Macron, il faut lutter !

Ensemble nous pouvons le faire reculer...

 

 

Adhérez au Parti Communiste Français

 

Nom................................... prénom..................................................

Adresse...............................................................................................

…...........................................................................................................

Téléphone....................................mail..........................@....................

à renvoyer à yves.rallieres@gmail.com ou  Motard81@

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article