Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

non à la fermeture des trésoreries!

27 Novembre 2017 , Rédigé par section PCF Bastides 81 Publié dans #Entreprises

manifestation contre la fermeture de la trésorerie de Valence d'Albigeois

manifestation contre la fermeture de la trésorerie de Valence d'Albigeois

Finances publiques : le déménagement du territoire 

 

Cette année encore trois Trésoreries vont fermer en milieu rural : Cordes, Alban et Valence d’Albigeois.

Dans le même temps le service de la publicité foncière et l’enregistrement vont être concentrés à Castres , le site d’Albi disparaissant au profit d’un site unique.

A l’origine, il y avait quasiment une Trésorerie par canton. Elles disparaissent au rythme de 3 par an.

Les trésoreries assurent deux missions principales : le recouvrement des impôts des particuliers et la comptabilité des collectivités territoriales et de leurs structures (SIVOM,etc...) des OPHLM et des hôpitaux.

Elles jouent un rôle de conseil essentiel auprès des petites communes et accueillent le public pour le paiement des impôts, l’octroi de délais et, depuis la fusion Impôts/ Trésor, fournissent des renseignements en matière fiscale.

Elles répondent à un besoin certain : l’accueil du public ne cesse d’augmenter.

Les suppressions d’emplois s’enchaînant au rythme de 10 à 12 par an depuis des années, LA SITUATION DES PETITES ET MOYENNES Trésoreries devient souvent invivable pour les agents.

Comment poser ses congés, faire face à une absence, quand les effectifs sont aussi réduits ?

Du coté des anciens Centres des impôts, la situation n’est pas meilleure : Le départ du SPF (ex conservation des hypothèques) d’Albi fait suite à une longue période de concentration :

Au début des années 2000, les 4 hôtels des impôts du département offraient tous l’ensemble des services : fiscalité des particuliers, enregistrement, fiscalité immobilière…

De réforme en réforme, tous les services autres que les services de gestion des particuliers et des entreprises ont quitté Gaillac et Mazamet,

C’est la conséquence de dizaines de milliers de suppressions d’emplois aux finances depuis la fusion Trésor/Impôts.

Et ce n’est qu’un début : Le site de l‘Ifrap, structure de « réflexion » de droite dont la dirigeante hante les plateaux-télé, préconise un service de Publicité Foncière par région (12 contre 354 aujourd’hui), un Service des Impôts des Entreprises par département (4 aujourd’hui dans le seul Tarn) etc.…

Alors, bien sur, l’usager lambda ne va pas tous les jours à la Trésorerie, pas plus qu’à la Poste ou chez le médecin.

Mais quand tout ou presque sera à la préfecture, combien de fois devra-t-il faire le trajet ?

Pas de panique : pour les usagers ordinaires, il y a internet et le centre de contact de Carcassonne.

Les adresses mail et les téléphones des services locaux vont disparaître des avis d’imposition pour être remplacés par ceux de Carcassonne,

Et puis plus besoin de vous rendre aux impôts : Paiements et déclarations devront obligatoirement se faire en ligne.

Les horaires d’ouverture au public se réduisent peu à peu .

Quand aux petites collectivités locales, il y en a trop, c’est bien connu.

Alors Il faut les rendre ingérables pour pousser aux fusions. La loi NOTRé va déjà fortement dans ce sens mais n’est qu’un début

« Les gens n’accepteront pas moins de services publics, il faut donc en baisser la qualité pour faire accepter leur suppression, disait il y a 20 ans un rapport de l’ OCDE.

Sarkozy, Chirac, Hollande, Macron respectent à la lettre cette stratégie.

Et les zones rurales sont les premières visées. Fini la solidarité, le droit au service public partout , pour tous.

Tous cela pour réduire la dette qu’ils disent.

30 ans qu’ils suppriment des emplois et la dette a doublé.

9 milliards de cadeaux de cadeaux par Macron aux hyper-riches, 20 milliards par an de CICE pour les patrons.

Mais la , pas de problème de dette !

Combien de fonctionnaires à supprimer pour compenser ?

La fraude fiscale, c’est 80 milliards d’euros, au profit des mêmes.

Est-ce en supprimant des agents des Finances que l’on combat la fraude ?

La mobilisation des agents des Finances, des habitants des cantons concernés montrent que les gens, fonctionnaires ou usagers, prennent conscience du monde que les gouvernements au service du capital (car il faut appeler un chat un chat) préparent.

Pour les communistes, il faut passer d’une posture défensive à une posture offensive : Non seulement, il faut cesser de fermer les trésoreries rurales mais il faut créer les postes nécessaires à leurs missions et élargir celles-ci pour permettre un accueil, il faut donner aux services publics en milieu rural comme ailleurs les moyens d’exercer leurs missions.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article